la bougresse se paie un nègre !

En premier lieu, je suis très étonné, je trouve cela même dégueulasse, que les autorités compétentes de mon pays, champion du « deux poids et deux mesures », aient autorisé la publication du deuxième livre de la plaignante, alors que l’affaire est toujours en cours d’instruction et qu’il n’y a pas eu encore de jugement de prononcer à l’encontre de Tariq Ramadan.

Henda Ayari est la première accusatrice de Tariq Ramadan.

Elle est revenue dernièrement sur certains faits de sa déposition, et surtout sur la date de son présumé viol.
Mais dans le cas de cette « idiote utile au système », de la « beurette de service », on n’est plus à un mensonge près. Pour moi, elle s’est complètement discréditée et s’est faite passée pour une affabulatrice et une mythomane.

Le pire, c’est qu’aux yeux de toute la fachosphère, la caste des républicains laïcards et islamophobes qui la soutiennent, cela n’a aucune d’importance.

Ce beau monde, aligné et planqué en rang d’oignons, derrière cette demeurée, s’est enfoncé dans le déni et a définitivement privilégié la Haine à la Vérité.
La tête du méchant muzz Tariq Ramadan, de cette Gorgone dérangeante, doit être tranchée… Qu’importe le prix !

J’ai lu ce livre « Plus jamais voilée, plus jamais violée », avec œil de l’occidental que je suis. Et je suis un peu abasourdi par la brutalité des propos qu’il contient.

Ce torchon, et le mot est faible, qui dégouline la pleurnicherie victimaire, la chouinerie malhonnête, est avant tout, un violent réquisitoire contre le monde musulman.
Il est aussi « à charge » complète contre Tariq Ramadan, lui portant encore plus de préjudices.

Ce torchon est à vomir ! Car il est destiné encore et toujours pour attiser la haine du musulman et de l’islam.

L’arrogante et la revancharde Henda Ayari, balance grave, crache et règle des comptes. Elle a repris tous les thèmes que l’extrême-droite répète à longueur de journée. Elle tire tout azimut, comme une hystérique, et tout le monde en prend plein le gueule. Sa mère, son ex-mari, sa famille, sa belle-famille, qui lui ont tourné le dos.

Henda Ayari éructe et donne son avis sur tout, sur le Halal dans les cantines, sur le port du voile sous toutes ses formes, qui est devenu chez elle, une psychose furieuse. Tout y passe, de sa triste enfance et jeunesse, de la racaille des banlieues, du burkini, de la chanteuse Mennel, de la religion archaïque, antisémitique et idéologique de l’Islam, de l’Arabie Saoudite, du wahhabisme et son obscurantisme.

Elle ose même faire des reproches à de grandes personnalités qui ne la soutiennent pas ou qui se taisent, comme Elisabeth Badinter ou Gisele Halimi, ou des associations féministes.

Mais le plus surprenant pour moi, c’est que cette insolente, ne parle à aucun moment, mais à aucun moment, de ses états d’âme, de ses bleus au cœur, de l’immense souillure subie, sur l’après présumé viol. Cela me sidère !

C’est comme si cette inculte avait subi un grand lavage de cerveau. Henda Ayari renie ses origines et toute la culture dont elle est issue, en bloc et sans aucune concession, traitant même ses frères musulmans de primates.

Ce livre m’a rendu mal à l’aise, car il transpire, l’opportunisme, la laideur et la haine, même si l’auteure s’en défend.

Henda Ayari auteure, parlons-en !
Pour moi c’est évident, vu le style, vu les références citées, vu les divers sujets traités, j’ai la certitude que cette bougresse n’a pas elle-même écrit ce livre. Mais qu’importe, elle l’a signé, donc approuvé son contenu.

Et elle en est, aujourd’hui, définitivement responsable.

Alain Damotte

#StopGenuFlexion #Resist #StopSionisme

A mettre en face de: Tariq Ramadan: L’idiot utile de l’oligarchie

[…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s